Welcome to La Chapelle !

Juste à côté de la Chapelle Saint-Nicolas, dans un hameau très calme de Gausson, vous apprécierez la tranquillité & la belle nature avoisinante. D’agréables balades à pied ou à vélo sont possibles depuis nos emplacements. Nous sommes également situés à 20 min de Loudéac & du Lac de Bosmeleac, et à 35 min de Saint-Brieux et du Lac de Guerlédan. Au plaisir de vous accueillir !!

Merci Michel !

Merci Michel, de nous avoir aidé à ramasser nos premières pommes, super camping-cariste plein de bons conseils pour le jardin au plaisir de te revoir bientôt ! 🦊

le_popo_savoyard

le_popo_savoyard Nous voilà partis pour cette matinée au Cap Frehel. Une vue à couper le souffle pour s’arrêter un instant et profiter pour prendre le petit déjeuner avec pour seul voisin le bruit des vagues sur la roche. Après ce moment paisible, nous continuons cette dernière journée en amoureux vers la baie de Saint Brieuc. Nous nous arrêtons déjeuner à Pordic avec une superbe vue dégagée. Journée calme et reposante avant de retrouver notre petit chonchon ❤️ Nous vous en dirons plus pour notre dernière nuit à deux, un lieu magnifique tenu par des hauts savoyards, Colette et Ludo #capfrehel …

« Jacquot le coq est mort » »

Nous avons la tristesse de vous annoncer la mort du coq 🐓 c’est affaire s’est passée dans la nuit de mercredi, Jacquot Lecoq avez décidé de passer la soirée avec des amis, il n’est pas rentré au coucher du soleil comme d’habitude à la fin de la soirée a 3h du matin maître renard 🦊 l’attendait.

Road trip en famille !

Une joyeuse petite famille qui initie ses enfants à l’autosuffisance, au bivouac, et au parcours d’orientation à vélo, en Centre-Bretagne.

La fontaine Saint-Avit

La fontaine Saint-Avit, en granit, mentionnée dès 1489, a été reconstruite au 17e siècle. L’eau est recueillie dans un bassin rectangulaire protégé par une niche, pour être ensuite conduite à un lavoir. Elle était très fréquentée autrefois par les pèlerins car elle était réputée pour guérir les maladies infantiles comme les coliques, les crises nerveuses et les convulsions qu’on appelait d’ailleurs « mal de St Nicolas ». On venait y baigner les enfants qui tardaient à marcher. On les posait dans la fontaine, dans l’espoir de les voir devenir plus vigoureux, et on implorait St Nicolas pour les placer sous sa bienveillante protection.